MATHIEU PETEUL
Flyer_RondeDeJour_web
Oron_stills_1.11.1
Oron_stills_1.73.1
Oron_stills_1.91.1
Oron_stills_2.33.1
Oron_stills_1.135.1
Oron_stills_1.149.1
Oron_stills_2.20.1
3 A1 ANSFF19 WINNER GOLD PALMS -ArteNonStopFESTIVAL BA2019

André Dussoix displays around a hundred creations at the Oron medieval Castle.

DAY WATCH is a film having an experimental atmosphere and which explores the possible connections between contemporary art and film.

Marie Ruchat plays the part of a visitor who gets lost and merges into the castle’s meanders, among large linen cloths hanging along the former covered parapet walk.

« My main challenge was to report the richness of the exhibition and the signs expressed by the artist in a place so much loaded with history without necessarily having to use speech or a voice over.

I decided to organize the film into chapters using intertitles to lead and guide the spectator as in a silent film. Sequences are split by a colorimetric difference (colors are mixed with black and white) and also a time difference (timelapse, slow motion) while making one with background music or ambient sounds.

The artist’s interviews make it possible to deepen what is already expressed through pictures and sounds. I chose to create different atmospheres made up of original and cinematographic ambient sounds in a search for pure emotions using the beauty of the place and the strength of the artworks displayed. »

Produced and directed by Mathieu Péteul – coproduced by André Dussoix – with Marie Ruchat – original score by Akousma

Release date : 2018 – running time : 26 min


RONDE DE JOUR

André Dussoix expose une centaine d’œuvres au Château médiéval d’Oron.

RONDE DE JOUR est un film d’atmosphère expérimental qui explore les connexions possibles entre art contemporain et cinéma. Marie Ruchat joue une visiteuse qui se perd et se confond dans les méandres du château, parmi de grandes toiles de lin suspendues le long du chemin de ronde.

« Mon principal défi fut de rendre compte de la richesse de l’exposition et des signes émis par l’artiste dans un lieu aussi chargé d’histoire, sans nécessairement avoir recours au discours ou à la voix off.

J’ai décidé de mettre en chapitres le film en utilisant les intertitres pour orienter et guider le spectateur à la façon d’un film muet. Les séquences sont elles-mêmes fragmentées par une disparité colorimétrique (la couleur côtoie le noir & blanc), et aussi par une disparité temporelle (timelaps, ralentie), tout en conservant une unité avec la musique ou les ambiances sonores.

L’intervention de l’artiste en interview permet d’approfondir ce qui est déjà exprimé en image et en son. J’ai choisi de créer des atmosphères différentes avec des ambiances originales et cinématographiques, dans une recherche d’émotion pure en utilisant la beauté du lieu et la puissance des œuvres exposées. »

Produit et réalisé par Mathieu Péteul - coproduit par André Dussoix - avec Marie Ruchat - musique originale de Akousma

Date de sortie : 2018 - durée : 26 min